Accueil
w w w . b a l i s o u r i a n t . c o m
             
Accueil
Qui sommes-nous
Bali
Exemples de circuits
Sélection d'hôtels
Bali dans les photos (gallery photo)
Avant de partir
Contactez-nous
Livre d`or



 

L’Hindouisme Balinais Les dieux Les cérémonies Les traditions Les temples balinais


L’HINDOUISME BALINAIS



La religion pratiquée par la majorité des balinais est une branche locale de l’hindouisme appelé AGAMA 15% de musulmans dans la population, surtout a Denpasar, Singaraja et plusieurs sites côtiers et une petite minorité de chrétiennes et de bouddhistes chez les chinois aussi bien que ceux d’origine indigène


L’Hindouisme balinais est un conglomérât de croyance indigènes, de bouddhisme et de shivaïsme d’origine indène. L’hindouisme est Shivaique et le bouddhisme est appartient a la forme tantrique du bouddhisme dit du Grand Véhicule que l’on retrouve en Chine, au Tibet, en Corée et au Japon.




Les quelques brahmanes bouddhistes se retrouvent surtout dans la region de Karangasem. Le nom Agama Hindu Dharma est le produit d’une récente rationalisation de la religion, qui s’appelait auparavant Agama Tirta ou “religion de l’eau lustrale”, ou Agama Siwabouddha. un mélange de shivaïsme et de bouddhisme originaires du java classique. La philosophie indienne a produit le cadre théologique alors que les croyances indigènes ont nourri les rituels.les croyances indigènes sont le plus visibles dans le culte des éléments naturels et des ancêtres. La nature est vue comme un “pouvoir” et chacun de ses composantes est sens appartenir a un esprits ou des esprits qui peuvent être produit par un autel ou nourri par des offrandes différentes<sajen> faits de produits locaux agricoles.

Un autre aspect animiste est souligné par le rôle joue par la montagne comme le refuge des dieux et des ancêtres. Quand un Balinais meurt, le rituel de la mort est signifie comme un ”retour a la maison”, vers le vieux pays’ au –dessus de la montagne. Comme l’origine de l’eau est localisée dans les volcans, des quels vient le courroux des die,la montagne occupe le pole de la pureté Kaja, pendant que le pole de l’impureté est Kelod, la mer.Cet axe Kaja-Kelod détermine l’organisation spatial des rites et des architectures aussi bien comme les geste des la vie: par exemple, on dort avec la tête dans la direction de la montagne.

Les ancêtres et les dieux gardent continuellement le contact avec les vivants. Beaucoup des rites balinais consistent a appeler en bas les dieux et les ancêtres pour accomplir des visites de leur refuge paradisiaque. Ils descendents pendant les fêtes de temple, ou ils sont les bienvenus, par les danses et nourris par des offrandes mais ils peuvent être aussi appelé par les supplications d’un medium, consultant les dieux et les ancêtres. Ces croyances indigènes ont été réinterprétées a la lumière de l’hindouisme et réinsérées sans leur cadre. On dit que le Mont Agung est une coupure du Mahameru qui était transféré a` Bali avec tous ses dieux et le culte des ancêtres est combine a la théorie hindoue de la réincarnation. UN tel mélange est légitime a` Bali. La vérité est une, les interprétations multiples.

L’hindouisme est une religion ouverte qui intégré les éléments près-hindou sans son cadre. Ce relativisme s’applique aux aspect s sociologiques de la religion aussi bien, pour toutes propositions pratiques, la religion est vue comme une variant selon les trios principales: tout a une place<desa>un temps,<kala> et une circonstance<patra>

Il n’y a pas d’atteintes a l’uniformité religieuse. L’hindouisme connait 5 piliers de foi respectivement:

-La croyance en seul dieu<SANGHYANG WIDI WASA>

-La croyance en l’âme comme le principe universel de la vie et de la conscience ,<ATMA>

-La croyance en la fructification de ses propres actes <KARMA PALA>

-La croyance dans les processus de la naissance et de la mort <SAMSARA>

-La croyance dans la libération ultime<MOKSA>

L’une des conséquences des principes des karma et samsara est l’existence du système de caste balinais en accord avec lequel l’individu hérite de son statut comme entant la conséquence des actes de la vie antérieure.

Les quatre castes se nomment: brahmanes qui s’occupe de la religion et des textes sacrés ;satria ou guerriers; wesia comme marchand; et sudra comme roturiers

Le dieu comme être suprême a de nombreux nom; Quelque sont indigènes ;SANG Hyang Embang<la vide>

D’autres sont d’origine indienne; SangHyang Paramakawi< le créateur ultime> Mais en définitive, tous les dieux sont conçus comme emmenant d’une même source solaire<SIWA RADITYA>,d’ou les dieux individuelles ne sont que les rayons<Dewa>

A chaque autel ou chaque éléments du monde correspond encore un autre dieu ou une appellation autre du dieu ultime. Dieu est Un,et il est multiple.IL”envahit”L’envahisseur”<Wyapi-Wyapaka>il est l’ultime vide ou une expansions rayonnante dans une infinité de murti ou de manifestations, de laquelle chacun peux choisir son propre dieu comme ISTADEWATA.

Au panthéon des dieux hindous, les principaux dieux sont Brahma, dieux du créateur, Vishnou, le dieu du conservateur et SHIVA est le dieu du destructeur. Ces trios dieux de la “TRIMURTI” sont les agent du monde dans un processus sans fin de naissance, d’équilibre et de destruction, l’homme vue comme un petit monde est assujetti au même processus de naissance, vie et réincarnation , jusqu’a son achèvement.

BALI SOURIANT

NOTRE ADDRESSE
BR.JELEKA ,BATUAN , SUKAWATI, GIANYAR ,BALI ,INDONESIE
TEL/FAX .: +62361 299126
MOBILE; I NYOMAN KARDI : +62 81 239 245 66
EMAIL: info@balisouriant.com

 

Copyright © balisouriant.com. All rights reserved